Blog

Atelier greffe de pistachier le samedi 19 juin 2021

Suite à la présentation théorique de la greffe de pistachier et de ses conditions de réussite (lors de la rencontre de l’acclimatation fruitière d’octobre 2020), je vous propose un atelier pratique. Denis Laurens réalisera des greffes sur des pistachiers térébinthe (poussant spontanément dans la garrigue). Il évoquera les principes et astuces pour éviter les échecs. Il s’agit d’une greffe particulière compte tenu de son calendrier déjà : nous prévoyons d’organiser cette rencontre le samedi après-midi 19 juin, car il y aura de jeunes rameaux herbacés.

Comme d’habitude, cet atelier est gratuit, vous pouvez y participer en me contactant par mel. Si vous avez des greffons de pistachiers vous pouvez bien sûr les apporter. Au plaisir de vous y rencontrer !

Le lieu : le mazet à Nîmes (l’adresse vous sera communiquée par mel).

7 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Anonyme

    Bonjour !Pour les greffons OK(femelle et mâle ?) ,comment et quand les prélever j’ai des centaines de fleurs sur l’arbre F en ce moment,peut on mener autre chose à greffer ,du poncirus par exemple avec un agrume…. .

    • Benoit Vandangeon

      Bonjour,
      Je vais répondre à vos questions, cependant il est possible que Denis Laurens qui fera les greffes puisse apporter des précisions ou me contredire. Pour les greffons, il faut les prélever au tout dernier moment. De préférence sur des Pistachia vera femelles car je n’ai pas de soucis de pollinisation sur le terrain (les térébinthes s’en charge). Il s’agit donc de rameaux herbacés à conserver dans un sac plastique humide à l’abris de la lumière.
      Vous pouvez bien sûr amener d’autres greffons, cependant ce ne sera pas la priorité du jour, mais pour les agrumes mi-juin est généralement une période propice à la greffe. Merci !

  2. Celine Allibert

    Bonjour , nous souhaiterions y participer , où trouver votre mail ? Cordialement

  3. ppmiscs

    Merci beaucoup Benoît pour avoir organisé ce moment très intéressant.
    Denis est un passionné passionnant qui partage ses connaissances avec simplicité et beaucoup de pédagogie.
    J’ai aimé aussi, pouvoir ‘mettre un visage’ sur le pseudo de ‘lepanneur’ qui n’est pas avare de ce qu’il sait et il sait beaucoup !
    Enfin, depuis que j’espèrais visiter le jardin du mazet si souvent cité sur le blog… C’est un endroit ravissant.
    Grand merci à l’instigateur de ces moments riches d’humanité.

    • Benoit Vandangeon

      Merci à toi également, ta proposition d’initiation à la taille m’intéresse beaucoup. C’est quelque chose que j’ai délaissé et que je souhaite découvrir.
      J’espère que les greffes de pistachiers vont prendre. Denis nous a effectivement délivré de précieux conseils. À mettre en pratique maintenant, afin que notre région qui peut accueillir le pistachier vrai puisse le faire à nouveau (il y a quelques siècles la culture de cet oléagineux était moins rare).
      PS quelqu’un a oublié un imperméable brun.

  4. denis laurens

    Bonjour,
    Merci Benoit d’avoir organisé cet atelier réunissant des passionnés!
    J’espère que d’ici quelques années la garrigue produira à nouveau des pistaches, comme dans le passé.. Pour cela, j’espère que nous aurons été assez adroits pour pratiquer chip budding et écusson, et les variantes proposées par Lepanneur .
    Ce fut aussi une occasion de revoir des personnes rencontrées lors de la rencontre -plus théorique- de l’automne dernier.
    Il parait qu’en fin de journée des Vera femelles de Sainte Victoire dans les bouches du Rhône ont subi une petite taille en vert par des Varois en transit!

    • Anonyme

      Plus personnellement merci Benoit pour ce magnifique Cherimoya greffé , qui rentrait difficilement dans ma berline, mais est quand même arrivé à bon port.
      Qui parviendra à produire les premières Cherimoyas de l’Hexagone, languedociennes ou provençales ?
      Je vais aussi pouvoir produire d’autres plants de macadamia, aavec la petite idée derrière la tête de greffer le moment venu Macadamia sur Gevuina pour gagner un peu de résistance au froid.
      Peut-être as-tu pris ton greffoir dès ce matin pour utiliser les derniers yeux utilisables sur tes autres térébinthes?
      A bientôt pour de nouvelles expériences. D’ici là je suis certain que tu nous donneras des (bonnes) nouvelles des pistachiers greffés.