Blog

Autonomie (18) la place du sauvage !

Depuis un bon siècle, nous avons délégué la création de nouvelles variétés. En France, les sélectionneurs professionnels (INRA, entreprises…) ont ce monopole de fait. Nous avons pu apprécier au fil des années les créations variétales nouvelles. L’industrie agronomique choisit des variétés selon des critères qui lui sont propres : aspect, calibre, conservation… Est-ce faire du mauvais esprit que d’imaginer que certaines sélections sont motivées par des intentions propres à obsolescence programmée ? En tout cas, à l’heure des OGM, on constate que l’industrie agronomique utilise toujours beaucoup d’intrants (traitement chimiques, fertilisants…). Ce que l’on a dans nos assiettes n’est pas toujours très réjouissant : certains s’alarment sur la perte de goût et de valeurs nutritives (Des travaux menés aux Etats-Unis sur 43 fruits et légumes, et publiés en 2004, indiquent que les concentrations ont baissé : 20 % pour la vitamine C, 15 % pour le fer, 16 % pour le calcium ou encore 6 % pour les protéines.).

On fustige pour des raisons plus ou moins bonnes les variétés « sauvages » issues de la reproduction sexuée. On oublie que depuis la nuit des temps, le monde végétal se reproduit de cette manière et que les variétés sélectionnées sont généralement issues de ce processus naturel. La peur de l’inconnu, nous force à figer l’évolution. On voit d’un mauvais œil le renouvellement végétal capable de produire des fruits inattendus. Prenons l’exemple des variétés d’avocat. Aujourd’hui le marché est dominé par la variété Hass découverte au milieu du XXème siècle. Or le Mexicola est traditionnellement reproduit par semis et offre une saveur très satisfaisante et un taux de matières grasses important. Je trouve que les avocats de semis généralement excellents ! A force de se concentrer sur la variété on a oublié le terroir, la qualité de culture. Un fruit exprime le potentiel d’un territoire, il est le reflet des conditions de culture. Toute la vie parle à travers un fruit : le climat, le sol… Je regrette de voir certains ne jurer que par le Hass, lorsque d’autres variétés offrent des expériences gustatives uniques et inoubliables ! Je pense que ce serait une erreur de vouloir systématiquement fixer les variétés, laissons-nous surprendre par le sauvage ! La nature sait si bien se renouveler.

Regardez les tomates anciennes : même à partir de variété goûteuses l’agro-industre est capable de créer des productions insipides.

Je me trouve souvent en désaccord avec mes collègues acclimateurs à ce sujet. Voudraient-ils conserver la nature dans une galerie figée faites de plantes disposées dans des tubes de fomol ? Je m’efforce de garder en mémoire mes très bonnes découvertes gustatives pour ne pas succomber à la seule multiplication végétative (greffe, bouture, marcotte…). Je réserve toujours un endroit pour la reproduction sexuée (semis) : le fruit obtenu sera génétiquement différent. Il sera meilleur ou moins bon, plus résistant ou moins… C’est la loterie de l’univers ! Je ne conteste pas le fait qu’une asimine ou un sapote blanco sélectionné soit plus flatteur que la plupart des francs. La chair est plus abondante, plus sucrée, plus juteuse, plus typée… Le fruit renferme moins de noyau. Bref, il correspond mieux aux critères consuméristes modernes. Mais est-il pour autant plus satisfaisant ? Ne suis-je pas plus en communion avec la nature avec un fruit aux saveurs plus complexes, plus inattendues ?

Pour continuer sur ce thème, je vous invite à lire ce fil de discussion sur le forum Permies.com. « ugly fruit develops more antioxidants and flavor », les fruits horribles, défigurés sont plus riches en anti-oxydants et en saveur. Les fruits portent les cicatrices des réponses aux contraintes environnementales. Ils ont du guérir des plaies faites par le vent, lutter contre la sécheresse, puiser des minéraux dans le sol… Les fruits industriels ne font pas le poids face à ce concentré de vivacité ! Je vous invite à offrir également une place au sauvage et qui sait peut-être développerez-vous un jour dans votre jardin une variété complètement inédite de cerise, pomme, avocat ?

https://permies.com/t/153558/ugly-apples-cider-apples-rare

https://elizapples.com/

Soyez le premier à publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.