Blog

Douceur à Menton

Les mimosas et quelques amandiers en fleur indiquent la douceur de l’hiver à Menton.

Les terrasses sont peuplées d’agrumes et de plantes exotiques.

Sous la falaise de Garavan les plantes les plus frileuses prospèrent.

Les parcs et jardins sont fermés à cause des restrictions sanitaires, au parc Val Rameh, quelques goyaves au sol sous un goyavier au bois luisant.

Au marché, les agrumes fraichement cueillis parfument les étalages.

En cherchant bien, on peut également trouver des avocatiers du pays !

D’ailleurs, les avocatiers ne sont pas rares dans les jardins mentonnais. Nous avons rencontré un habitant qui était dépassé par son avocatier vieux de 40 ans (plant acheté en Corse).

Il nous a donné quelques gros fruits noirs très appétissants. Je ferai un article prochainement quand ils seront mûrs. L’arbre va bientôt être coupé car il atteint 15 m de haut et menace une maison par grand vent.

L’avocatier mexicola proche de l’Italie est sur le point d’éclore (tout comme le mien à Nîmes) :

Si les agrumes plantés dans l’espace publique sont souvent amères, dans les jardins on trouve des mandarines succulentes.

Nous sommes arrivés après une tempête et certains fruits sont tombés sur la route : gage d’une maturité exemplaire !

4 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. ppmiscs

    Bonsoir Benoît,
    Sais-tu nommer l’arbre dont le tronc est pris en gros plan avec un bâtiment rouge en arrière plan ? Merci, p.

    • Benoit Vandangeon

      Je pense qu’il s’agit du faux Kapokier (Chorisia speciosa). Cette année, ils ont perdu leurs feuilles et ne produisent pas de fleurs magnifiques. On peut se consoler avec leurs troncs spectaculaires !
      http://acclimatons.com/jardins-de-menton/

      Autre tronc épineux : il me semble que le jardin du Val Rameh abrite un Bombax, de l’extérieur on aperçoit sa cime défoliée. Je crois qu’il est cependant vivant. Il est très haut.

  2. ppmiscs

    J’en ai vu (de loin) en Sicile, à Cefalu, au pied des Madonie, sans avoir trouvé d’informations à l’époque. Je me souviens de fleurs qui ressemblaient à des boules de coton. C’était la semaine après Pâques 2019. Une fois arrivé sur la côte africaine, plus aride, on n’en voyait plus.
    Merci pour le nom. Je viens de trouver de quoi lire !

    • OrthocorrBOT

      Fruits, pas fleurs, qui ressemblaient à du coton, je suppose