Blog

Episode cévenole

Voici la carte des cumuls de précipitations sur une période de 72h. (jusqu’au jeudi 24 oct. à 7:00). Le biterrois (région de Béziers) a été le plus touché. On constate cette eau boueuse qui a recouvert la voirie , elle montre que de nombreux sols sont à nus. En effet, un sol recouvert ne laisse pas sa fertilité se diluer dans l’eau.

https://www.midilibre.fr/2019/10/23/intemperies-a-beziers-le-point-en-ville-en-ce-mercredi-matin,8499282.php

La perturbation a balayé l’ensemble du pourtour méditerranéen (et a débordé largement dans les terres). Nîmes a été relativement épargné avec un cumul de 74 mm sur les 3 derniers jours. Des séquences de pluie longues, pénétrantes : rien de mieux pour les sols ! J’ai récupéré déjà 5000 litres dans mes cuves (remplies par gravitation).

Soyez le premier à publier un commentaire.