Blog

Goyavier fraise

Je viens d’acheter 5 petits pieds de Goyaviers fraises chez ViverGil. Un collectionneur de fruits rares m’avait offert 2 pieds et compte tenu de leur rusticité j’ai voulu en ajouter. Les plants sont minuscules, mais fidèles à la description (Guayabo Cattley, Psidium catteianum). Ils mesurent environ 30 cm de haut. Le site internet du pépiniériste annonce -5°C comme résistance. Ce qui est moins rustique que le -7°C généralement relatés. Mais je suis surpris par la plante : les feuilles sont très différentes des deux spécimens déjà en place. Elles sont vertes et épaisses, et la forme plus arrondie. Je ne voudrai pas être tombé sur un mauvais étiquetage avec des goyaves exotiques pas du tout adaptées. Je les ai planté et elles perdent leurs feuilles. A ce rythme elles seront défoliées dans quelques jours ! Avez-vous un avis sur la question ? J’émets plusieurs hypothèses : soit il s’agit de Psidium guajava, soit les jeunes pousses habituées aux conditions confortables de la serre (pas de vent et fortes températures) souffrent. Qu’en pensez-vous ?

La photo du haut et suivante : plants de Vivergil

 

Le Goyavier fraise déjà installé dans mon jardin :

3 comments were added, add yours.

  1. Denis Laurens

    Bonsoir Benoit,
    Je pense que tu donnes la bonne explication : d’une part je suis certain de ce que les goyaviers fraise acclimatés dans ton jardin sont bien de l’une des espèces Psidium Cattleyanum (rouge) ou Littorale (jaune) les ayant moi même obtenus à partir de fruits.

    Les plants que tu as achetés en pépinière sont me semble-t’il de la même espèce (voire de l’autre, espèces qui sont peu discernables quand elles sont plantées côte à côte) Mais les conditions de la production en pépinière : lumière atténuée et fertilisation favorisant la croissance des feuilles, et hygrométrie forte favorisant des tissus végétaux fragiles à la dessication) conduisent à la défoliation en milieu extérieur actuellement froid, souvent sec, avec ensoleillement direct . Un choc thermique(froid) alors qu’elles étaient plus ou moins en croissance peut s’y rajouter…
    Soit le plant défolié a des réserves suffisantes pour attendre le printemps et des températures suffisantes pour redémarrer en émettant de nouvelles feuilles adaptées à l’extérieur, soit il continue à se dessécher et meurt.
    Je pense que ce n’est rattrapable qu’en replantant les plants en godet, en les plaçant en atmosphère humide (cloche ou miniserre avec un sachet polyethylène transparent, étanche) les disposer à 20°. Les replanter à l’extérieur en mai ou juin, en arrosant abondamment : ils perdront une partie des feuilles mais en produiront d’autres rapidement…

  2. Benoit Vandangeon

    Merci beaucoup pour ton diagnostique et les solutions proposées. Je vais quand même les laisser sur place car je n’ai pas d’endroit pour les stocker et je me dis que si certains survivent ils seront peut-être fortifiés. La prochaine fois, je ferai une commande plus tard histoire de ne pas les brusquer trop. D’ailleurs, depuis qu’il n’y a plus de vent ils ont l’air beaucoup mieux.

    • Herculano

      Salut Benoît
      D’après tes photos, le premier serait la variété jaune/blanche, la deuxième la rouge/violette.
      Les feuilles du premier sont plus grandes, plus épaisses et vertes. Cette variété est nettement plus sensible au froid que la seconde.