Blog

L’autonomie (5) Et si tout était simple ?

Et si on se cassait la tête pour rien ? Vivre dans un lieu c’est peut-être le rendre naturellement fertile ? Si l’on restitue les épluchures, les graines à la terre ? Si les toilettes sèches sont déposées au sol ? Je me demande si notre mode de vie moderne pour des raisons et une histoire propre (!) ; ne nous éloigne pas méthodiquement de la nature, de la fertilité ? On juge souvent avec mépris les gens qui retournent à la nature.

A mon avis, faire le pari que naturellement un lieu va (re)devenir fécond est risqué. Cependant, il est intéressant d’expérimenter. Pourquoi ne pas laisser à côté d’un potager entretenu, un lieu où la nature opère ? Bien sûr vous aurez de mauvaises surprises (sangliers, mauvaises herbes…) ; mais vous pouvez également être surpris surtout si vous aidez un peu la nature en semant quelques graines ! Des figuiers qui poussent sans eau, des amandiers sauvages, des pommiers partis de pépins et tout cela dans des pieds de tomates et adventices !

Soyez le premier à publier un commentaire.