Blog

L’autonomie (6) En août c’est plus simple !

Mes repas sont composés principalement de fruits et légumes de mon jardin ou de cueillettes. Tout d’abord les figues fraîches ou mi-sèches apportent une énergie presque trop explosive ! Il faut savoir bien les choisir : les meilleures sont probablement celles qui tombent au sol. Parsemées à l’ombre de l’arbre, elles sont prêtes à être dégustées !

Le deuxième produit phare est la tomate, sous toutes ses formes et couleurs. La encore, on peut les manger très mûres. L’année dernière, j’ai découvert les tomates « lacto-fermentées » : si vous les laissez légèrement pourrir elles ont une saveur de vinaigrette, si ! Cette transformation fonctionne bien avec des tomates cueillies super mûres et conservées à température ambiante.

Savoir apprécier les produits du jardin à différents stades de maturité constitue aussi une clef vers l’autonomie ?

La tableau serait presque parfait si les sangliers m’avaient laisser ne serait-ce qu’une pastèque mûre ! Mon jardin a produit environ 40 pastèques cette année, je n’en ai pas mangé une seule…

Soyez le premier à publier un commentaire.