Blog

Noyaux d’avocats

Les noyaux d’avocats commencent à germer. Ci-dessus un germe d’un avocat fort rare : il s’agit du Brazos Belle (ou Wilma, les deux noms sont synonymes). Cette variété américaine inédite en Europe est réputée tenir jusqu’à -10°C !!!

Les graines d’avocats d’Andalousie (dont j’avais fait un article lors de la réception) germent également : il y a du Zutano et du « Rouge allongé ».

Un Pinkerton :

Voici mes semis de Mexicola :

Enfin, voici le nouveau feuillage du Mexicola après la défoliation hivernale :

 

3 comments were added, add yours.

  1. Bouraine Patrick

    Pas de succès avec les avocatiers, le vent et les embruns d’abord, le froid ensuite et ils ont du mal à repartir.
    Ils ne sont plantés que depuis deux ans et sans doute pas suffisamment à l’abri ! (Mexicola, Bacon et Duke 7, ce dernier étant considéré comme le plus résistant.)
    J’habite le bout de l’ile de Ré.

    Comment arrivez-vous à obtenir Wilma ? J’ai essayé d’obtenir, par une amie américaine, Fantastic, Joey, Lila ou Poncho, sans succès.

    Merci d’avance

    • Benoit Vandangeon

      Bonjour Patrick,
      L’îles de Ré a un climat doux comme la Bretagne (le mythe de la douceur bretonne a été quelque peu égratigné avec nos récents hivers) ? Duke 7 n’est peut-être pas le plus résistant d’après une étude américaine menée en Californie (j’ai déjà cité dans mes commentaires cette étude, il faudrait que je la retrouve !).
      A Menton, il y a des avocatiers juste derrière les immeubles du front de mer. Ils sont probablement protégés des embruns.
      Quant aux noyaux de Wilma j’ai eu la chance que l’on m’a proposé quatre noyaux. Je n’ai pas refusé ! La personne qui a organisé cet envoi ; doit en recevoir de nouveau en septembre et organise une « souscription ». Si vous êtes intéressé contactez-moi, je vous mettrai en relation.

  2. drouot

    bonjour vivant dans le Cantal je serai vivement interéssée par cette souscription.