Blog

PerMassanes forêt fruitière expérimentale

J’ai acquis un terrain au bord du Gardon qui tranche complètement avec la garrigue du Mazet ! Il s’agit d’un terrain limoneux, inondable et plat ! Cette terre, cultivée en bio depuis des décennies et sans travail du sol depuis quelques années est riche en ver de terre ! Malgré les inondations fréquentes les arbres et arbustes s’y plaisent. Nous souhaitons faire de ce lieu un lieu « pilote » d’abondance fruitière ! Nous avons déjà planté près de 500 arbres : porte-greffes (cerisier, abricotier, poirier, pommier, plaqueminier), boutures (figuier, figuier de barbarie et vigne), noyaux (pécannier, pêcher, néflier du Japon…). Un immense merci à tous ceux qui ont pris part au chantier 🙂

Le terrain n’a pas de disposition particulière pour l’acclimatation ; mais je vais tenter les agrumes et les avocatiers en sélectionnant des cultivars très rustiques. A la fin février ou début mars, un atelier greffage sera organisé pour obtenir de bonnes variétés fruitières. Compte tenu du nombre de porte-greffe c’est l’occasion rêvée pour apprendre les bons gestes ! A cette époque, nous planterons également en semi-direct de nombreux noyaux (abricot, pêche, prune…). Début avril, nous grefferons les plaqueminiers.

« PerMassanes » est un lieu d’inspiration et expérimentation ; en espérant que nous puissions se retrouver dans ce petit paradis d’abondance ! Plus que jamais : plantez des arbres fruitiers, pour un monde d’abondance et autonome.

10 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Lepanneur

    Les terrains limoneux (donc acides) sont rares dans le Gard alors profite en pour planter des châtaigners

  2. Gavot

    Plantez des asiminiers dans ce terrain alluvial en bordure du Gardon!! Semez des graines dans des bouteilles plastiques pour préserver le pivot racinaire, puis greffez à 2 ans..

    • Benoit Vandangeon

      Merci pour ces suggestions ! Comme je suis crudivore, les châtaignes ne me tentent pas trop, même si je suppose que certaines variétés sont meilleures que d’autres crues ? Dans cette zone il n’y a pas de châtaignier (c’est surtout dans les Cévennes). Mais pourquoi pas ? Je recherche le noisetier du Chili (Gevuina avellana) depuis des années sans succès… Je pense qu’il s’y plairait ?
      Pour les asimines, on a semé des graines en direct, mais on a rencontré beaucoup de galeries… Les graines vont probablement se faire manger ! J’ai aussi semé en pot quelques unes… Dans ce terrain très poussant peut être qu’en une année cela suffit ?

    • Gavot

      Benoit, je pense que semer les noyaux d’asimines dans des bouteilles permet de leur maintenir de l’humidité et en même temps les met à l’abri des rongeurs. Pour les rongeurs, il y a de plus des méthodes de pralinage avec des produits répulsifs ou toxiques! Je pense que tu es peut être réticent à ce type de solution, mais une fois dans la vie d’un arbre ce n’est pas beaucoup et il s’agit d’obtenir un bon enracinement.

    • Gavot

      Noisetier du Chili pourquoi pas ? Je le recherche moi aussi sans succès. il semble plutôt être adapté aux climats océaniques. J’avais vu que des pépinières de l’Ouest en proposaient. Il est présumé moins sensible au gel que son cousin le macadamia. Protéacée il doit craindre les sols carbonatés et riches en phosphore. Il lui faudrait une certaine humidité atmosphérique qu’il devrait trouver en bordure de cours d’eau.

  3. Gavot

    Envisagerais-tu de planter des ifs à noix (Torreya nucifera ou grandis) dans le terrain alluvial ? Je devrais en avoir quelques petits sujets, dans quelques temps.
    J’ai trouvé dans le e-commerce des graines à semer noix de gevuina. En principe c’est la bonne saison où elles ont encore leur pouvoir germinatif… A comparer avec mon récent semis de Macadamia (Merci Benoit!)

    • Benoit Vandangeon

      Je n’ai jamais goûté la noix d’If. Est-ce bon ? Si oui, cela ferait un bon candidat pour ce terrain !
      Pour les noisettes du Chili que tu as trouvé, envisages tu d’en commander, et si oui, est-il possible de se joindre à toi ?

  4. Gavot

    Bonjour Benoit,
    Sans vouloir faire de pub pour ce fournisseur que je ne connaissais pas, il s’agit de « Le comptoir des graines », à 33650 Martillac, qui offre des graines de gevuina. Je n’étais pas jusqu’à présent parvenu à me procurer de ces graines, j’avais seulement appris que c’était en principe la bonne saison pour avoir des graines fraîches. Ma commande est partie. Je te ferai part du déroulement de la livraison, c’est peut être préférable avant d’autres éventuelles commandes. D’autre part, si mes semis réussissent, je ne suis pas ici(Provence intérieure calcaire) dans des conditions a priori favorables à cette plante, que je pourrai au plus cultiver dans un grand pot de terre de bruyère comme un camélia.. Les rives du Gardon leur seraient certainement plus favorables…

    • Gavot

      J’ai reçu ce matin mes 18 graines de Gevuina (3 x 6) Elles étaient vendues 2,75€ TTC les 6. Emballage soigné, livraison rapide comme annoncé.
      Elles sont toujours disponibles sur le site, mais le fournisseur annonce que le stock s’épuise.
      Le fruit ressemble beaucoup au macadamia. La surface de la coque est moins lisse. Les dimensions des noix, plus petites que les macadamia, paraissent plus variables.
      Je vais en semer la moitié maintenant après avoir scarifié les coques des graines, les autres quand il fera plus chaud.
      http://acclimatons.com/wp-content/uploads/2020/12/DSCN0520.jpgnoisette chili

    • Gavot

      La noix marron clair lisse brillante est une macadamia, pour illustrer la comparaison.