Blog

Peu de dégât dans le jardin dûs au gel

Quelques végétaux ont souffert du gel tardif (principalement jeudi 8 au matin). Ci-dessus les pistachiers de semis ont des feuilles grillées, tandis que ceux greffés semblent intacts :

Quelques fleurs de mexicola ont également grillé :

Tout comme certains figuiers :

D’autres figuiers s’en sortent beaucoup mieux, peut-être même qu’ils produiront des figues fleur :

Les extrémités du noyer ont un peu brunies, mais rien de grave :

Les plaqueminiers (Fuyu) n’ont pas été perturbé :

Tout comme le plaqueminier de Virginie qui venait de débourrer :

Les jeunes pousses de sapote blanches sont indemnes :

Tout comme celles des agrumes :

Les jeunes poires ont peut être un peu souffert :

Les pêches en formation ne sont pas tombées :

On le voit, ce coup de froid bien tardif dans la saison a été heureusement de faible intensité (en valeur et en durée). Les dégâts sont minimes, mais il est possible que certaines récoltes soient réduites (figues fleurs, cerises…).

En revanche, à Massanes le froid a été plus marqué, la station de Cardet non loin a enregistré -4.6°C. Il est possible que la récolte de cerises soit compromise.

2 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Yves

    Je me permets un petit com.
    Je suis au sud sud de l’Ile de France et nous avons eu un -10°C le 11/02, -7,5 le 13/02, -8 le 14/02, puis 14 le 17/02, 15 le 18/02, 16 le 19/02, 18,5 le 20/02, 20 du 21 au 25/02. Certaines plantes ont largement débourré à ce moment. Notamment Poivrier Zanthoxyllum, Kaki Fuyu, Kiwi, Kiwaïs et une glycine. Tout planté à l’automne précédent, puisque emménagé en juin 2020.
    Première semaine de mars, gelées jusque -3°C.
    Deuxième semaine d’avril, gelées jusque -4°C.
    Les dégâts sont apparus. Les jeunes feuilles ont noirci. Les rameaux ont noirci.
    En ce début mai, le kiwi et le kaki ne montrent aucun signe de reprise. Les autres se remettent difficilement.
    Les grenadiers n’ont toujours pas évolué. Peut-être sont-ils passé dans un autre monde?
    Les lagerstroemias plantés trop tôt sont également grillés, ainsi qu’un magnolia caduque qui peine à se maintenir.
    Je patiente.
    Esperons que ce début mai humide et doux relance correctement les organismes.

    • Benoit Vandangeon

      Merci de partager tes observations. A mon avis, vous n’avez pas atteint les « températures létales » de ces plantes. Toutefois, comme il s’agit de jeunes plantes elles pourraient ne pas apprécier ces coups de froids tardifs. J’espère que non… Tenez-nous au courant !