Blog

Plantes sauvages comestibles

Attention, je ne veux pas avoir de problèmes, cet article ne doit pas tromper votre vigilance et je vous conseille de bien vérifier la non-toxicité des plantes sauvages avant d’en consommer 🙂 A ce propos, voici un petit guide (initié par l’armée américaine) pour tester la comestibilité d’une plante :
Test universel de comestibilité pratiqué par l’US Army

Dans le jardin, je consomme plus de plantes sauvages que de plantes cultivées ! En effet, les légumes cultivés sont trop fragiles, les tomates se dé-sèchent en été tout comme la plupart des salades… Voici un petit guide de mes plantes spontanées préférées ! La photo en haut de l’article est « l’Ail des Cygnes » (Ail à trois angles, Allium triquetrum). Un délicieux légume sauvage bien moins fort que son cousin cultivé.

Le pissenlit est aussi bon que la salade et pousse un peu partout.

Je ne connais pas le nom de cette plante – proche du pissenlit – mais dont les tiges rouges ont une amertume délicieuse !

C’est l’asperge sauvage (Asparagus acutifolius) qu’il faut ramasser bien tendre avant qu’elle se lignifie et pique…

La bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris), avec un petit gout de choux vert (je n’en raffole pas trop).

Voici une plante dont j’ignore le nom, mais que l’on m’a conseillé pour son petit goût de concombre !

Bientôt cette légumineuse donnera des petits pois rangés dans une gousse. Cette sorte de vesce a une saveur très anisée.

 

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.