Blog

Pousses à la fin mai

Voici avec quelques jours de retard un point sur les pousses du mois de mai. Nous avons eu des précipitations au début du mois. Cependant le mois a été globalement sec (29.3 mm) et chaud (24.8°C, seule la station météo de Le Luc traditionnellement plus chaude affiche des maxima supérieurs). Les plantes ont donc subi de légers stress hydriques d’autant plus que le vent était de la partie…

Le Neflier du Japon pousse très lentement depuis que je ne l’arrose plus.

Le Tamarillo (« arbre à tomate ») est maintenant à l’ombre des cyprès, il semble se plaire, mais ses grandes feuilles odorantes attirent beaucoup les prédateurs !

Le nectarinier a oublié son « épisode cloque », en revanche tous ses fruits sont tombés.

Les pêchers n’ont pas subit d’attaques aussi violentes, ils portent des fruits.

Les pêchers greffés sur amandiers ont une drôle de maladie…

Les sapotes ont bien débourrées et leur nouveau feuillage est magnifique.

Les asiminiers souffrent de la sécheresse, paradoxalement le plus ancien d’entre eux est le plus affecté !

Un des pommiers (Blanche d’Espagne origine Burri) a un beau feuillage,

Tandis que son voisin (Canada) a la rouille et chlorose…

Les goyaviers fraises d’Espagne ont bien repris (après un démarrage difficile).

Un des goyavier (offert par Denis) fait de petites fleurs blanches.

L’avocatier mexicola se développe bien (+35 cm).

Les jujubes de bouture font une reprise quelque peu ralentie par la sécheresse…

Le cerisier Blanchard fait de belles pousses, comme chaque année après la récolte. Les autres cerisiers qui n’ont rien produit stagnent…

Le souchet (aussi appelé chuffas, Cyperus esculentus) commence à lever, bien timidement…

Soyez le premier à publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.