Blog

Tramontane vs Mistral

Un ami m’a demandé quel vent causait le plus de dégât sur la végétation : tramontane ou mistral ? Difficile de déterminer la force d’un vent. Pour répondre à cette question on peut prendre plusieurs critères : force absolue (rafales),  force moyenne, froid ressenti, étendu du domaine… Comme pour les températures, le vent est très difficile à mesurer. Comment établir avec précision la température d’une pièce ? Doit-on la mesurer à la surface du sol, contre les murs, au plafond ou à son barycentre ? Faut-il faire la moyenne d’un ensemble de mesures ? A intervalle régulier, selon une trame 3D ? Combien faut-il prendre de mesures ? Bref, les choses ne sont pas simples. C’est pour cette raison que la prise de température est normée (températures à l’abri et à hauteur fixe). Mais même dans ces conditions conventionnées, les diagnostiques de stations météo France font état fréquemment des éléments venant troubler les mesures : végétation trop dense autour d’une station, mur de protection… Ainsi certaines stations sont réputées « chaudes »…

Les lois de la thermodynamique s’appliquent aussi au vent et l’agitation moléculaires n’est pas homogène car la terre n’est pas une grande surface sans relief recouverte d’une chape en béton…
Pour en savoir plus sur ce thème vous pouvez consulter les propos de Vincent Courtillot qui sensibilise aux difficultés liées à la prise de mesures.

Le vent le plus fréquent (en nombre de jour à +65 km/h)

Cette carte de Météo Passion indique le nombre moyen annuel de jours avec vent violent (+ de 65 km/h) en France (moyenne de 1961 à 1991)
http://www.meteopassion.com/jours-avec-vent-violent.php

Cette carte indique que le vent souffle en moyenne 128 jours par an à Orange, Perpignan juste derrière à 127 jours de Tramontane. Donc très faible avantage au Mistral. Mais l’on peut rétorquer que la jeune station de Leucate n’est pas prise en compte. Il est très difficile en l’absence de mesures beaucoup plus nombreuses (un maillage de 5x5km du territoire par exemple) de conclure sur ce point.

On peut également s’étonner du côté arbitraire de la valeur seuil (65 km/h). Sur le site météociel deux seuils sont retenus : 58 km/h et 100 km/h. A ce jeu Perpignan affiche 135 jours à plus de 58 km/h et 10 jours à plus de 100 km/h et du coup passe devant Orange (respectivement 121 et 8 jours).

Le vent le plus fort en rafale


légende : Vent à Nîmes

C’est un point encore plus critiquable ! Pensez donc, à Nîmes dans un domaine un peu atténué du Mistral (car Nîmes n’est pas dans l’axe de la vallée du Rhône) les rafales ont atteint 140 km/h contre 127 km/h à Orange qui est « indéniablement » plus venteux ! Et les phénomènes très localisés de tempêtes et tornades viennent également perturber les mesures…

Vent le plus fort en moyenne

Les moyennes annuelles sont certes pas parfaites, mais livrent une vue d’ensemble :
Mistral :
Orange 15.5 km/h
Arles 16.2 km/h
Salon de Provence 14 km/h
Istre 19.1 km/h
Marignane 17.3 km/h

Tramontane :
Perpignan 16.9 km/h
Carcassone 16.9 km/h
Narbonne 20.2 km/h
Lezignan 20.9 km/h

Les moyennes avantagent la Tramontane (qui se dégonfle moins l’été). Les moyennes annuelles sont supérieures dans l’Aude que dans les Bouches du Rhône. Mais il n’est pas à exclure que dans certaines zones du Mistral les valeurs soient supérieures (peu de petites station comportent un anémomètre).
Pour les plantes, qu’est-ce qui est le plus néfaste : un vent régulier et asséchant plutôt que des rafales plus fortes ? En tout cas la présence de vent l’été accroît l’effet desséchant du climat sec.

La zone d’influence la plus étendue

S’il est difficile de conclure sur la force des deux protagonistes, l’étendue des domaines montre clairement un avantage du Mistral : il débute dans le haut de la vallée du Rhône et souffle dans le delta, ensuite il vient lécher les côtes varoises. Son influence est ressentie jusqu’en Corse, Algérie et sur Les Baléares. Le domaine de la Tramontane est essentiellement limité à l’Aude et les Pyrénées Orientales (ainsi que le nord e la Catalogne espagnole).

Le vent produisant le plus d’électricité (éolienne) ?

Le potentiel d’électricité dépend du vent et des installations. Or le domaine du mistral est très peu exploité. Si la tramontane produit beaucoup plus d’électricité que le mistral c’est principalement du au manque d’éolienne en PACA/Rhône Alpes.

Puissance éolienne par région (MW)14
Région 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Hauts-de-France 1 134 1 275 1 497 1 682 2 024 2 330 2 771 3 367
Grand Est 1 363 1 600 1 840 2 012 2 353 2 580 2 877 3 102
Occitanie 725 812 857 877 934 1 038 1 165 1 399
Centre-Val de Loire 564 665 703 781 844 876 950 1 017
Bretagne 649 678 750 782 826 854 913 973
Nouvelle-Aquitaine 165 298 343 385 483 556 689 875
Pays de la Loire 384 416 482 547 578 632 733 822
Normandie 341 431 455 472 520 567 643 726
Bourgogne-Franche-Comté 92 122 168 180 291 379 467 640
Auvergne-Rhône-Alpes 280 334 357 357 376 402 443 500
Île-de-France 0 19 19 19 19 43 43 70
Provence-Alpes-Côte d’Azur 45 47 47 45 47 50 50 50
Corse 18 18 18 18 18 18 18 18
Total France 5 762 6 714 7 536 8 157 9 313 10 324 11 761 13 559

Le vent le plus froid

Le vent le plus froid est sans aucun doute le Mistral. Compte tenu de son orientation Nord/Sud il véhicule des masses d’air très froides pouvant venir de l’arctique.

Généralement on prend comme référence du mistral la station de Marignane. Il est vrai qu’il s’agit d’une station ventée, mais le mistral est atténué par deux facteurs : le massif des Alpilles et le fait que le vent se réparti sur le delta du Rhône et se détend. Il est beaucoup plus puissant dans la vallée du Rhône en raison d’un effet entonnoir qui concentre le vent. Le relief explique beaucoup ces phénomènes :

Notez d’ailleurs qu’autour de l’étang de Berre les pistes des aéroports d’Istres (la plus longue d’Europe) et Marignane sont orientées nord-ouest/sud-est. Le mistral est légèrement dévié sur ces zones. On le voit dans cette carte qui représente les roses de vent à Marignane et Montélimar.

Ces vents de couloir sont donc très puissants surtout si la zone est peu étendue canalisée par un relief élevé. Ainsi le mistral souffle géneralement plus fort à Orange qu’à Marignane.

Mesurer les dégâts ?

De 100 à 150 km/h apparaissent des chutes ou bris d’arbres appelés chablis. Les résineux, qui conservent leurs feuilles en hiver, sont plus exposés aux tempêtes, du fait de leur prise au vent. Ils paient donc le plus lourd tribut : 75 à 80% des volumes abattus. Les résineux ne sont pas tous égaux face à la tempête : mélèze, douglas ou pin laricio résistent mieux qu’épicéa, pin sylvestre ou pin maritime.

Les arbres exotiques persistants (avocatiers, agrumes, chirimoya, goyaviers) ont également une prise au vent importante et  peuvent souffrir. Les pousses tendres sont abîmés dès 60 km/h, tout particulièrement les annuelles. On ne reconnaît pas les physalis et tamarillo après un coup de Mistral ! Dans ces zones ventées les feuilles de bananier sont déchiquetées. Ci-dessous une photo prise après des rafales de 90 km/h :

Je n’ai pas trouvé beaucoup plus d’informations sur les dégâts causés par le vent. Rappelons que les plantes ne ressentent probablement pas le froid comme nous. Si le vent exacerbe la sensation de froid l’hiver pour nous, les plantes se soucient de la température de l’air capable de gelé l’eau de ses cellules. Le vent a une composante bénéfique lors des épisode de froid : il brasse l’air et évite la formation de poches de froid. Par ailleurs, le vent n’a pas que des inconvénients, son effet asséchant, réduit le développement de certaines maladies.

Conclusion

Si je devais conclure, je dirai qu’il s’agit de deux vents de force comparable. Le mistral de part la nature de l’air en circulation (venu du nord) et l’étendue de son domaine est un phénomène plus important il affecte une population plus nombreuse. De surcroît, le relief à l’origine de ce vent de couloir est plus haut.

Pour les plantes, la tramontane est probablement plus néfaste elle s’ajoute à une faible pluviométrie de cette région et peut souffler l’été.

Mais n’ai-je pas tord d’opposer ces deux phénomènes. Ne sont-il pas tous les deux causés par la différence de température due à la méditerranée ? De fait, le mistral et la tramontane soufflent souvent ensemble : « La situation météorologique amenant la tramontane est comparable à celle qui engendre le mistral » (Météo France).

 

 

Sources
http://www.meteofrance.fr/actualites/208495-mistral-et-tramontane-deux-vents-puissants-et-froids

Meteociel
Orange

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 15.8 16.6 18 16.6 14 15.1 15.5 14.4 14 13 16.6 16.6 15.5
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 11.3 10.9 12.9 10.6 7.8 8.5 9.6 8.6 8.7 8.4 12.1 11.9 121.2
Jours rafales >= 100km/h 1 0.8 1.4 1 0.3 0.2 0 0.1 0.2 0.3 1.2 1.7 8.1

Marignane

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 15.8 17.3 19.1 19.4 17.3 18.4 18.7 17.3 16.6 15.8 16.6 16.2 17.3
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 9.5 9.4 10.4 10.9 7.2 7.3 8.8 7.1 7.7 8.1 9.1 9.3 104.7
Jours rafales >= 100km/h 0.7 0.9 1.1 0.8 0.2 0.5 0.2 0.1 0.3 0.4 0.7 0.9 6.9

Arles

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 16.2 17.6 19.1 18.4 15.1 15.5 15.5 14 14.4 14.8 16.6 17.6 16.2
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 9.5 12.3 10.5 6.1 7.2 5.6 7.1
Jours rafales >= 100km/h 0.5 0.9 0.7 0.1 0.1 0.1 0.1

Istres

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 19.1 19.8 21.2 20.5 18 18.7 19.4 18 17.6 17.6 19.4 19.4 19.1
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 10.4 10.3 12.1 11.2 8.2 8.2 9.1 7.9 8.2 8.2 10 10.3 114
Jours rafales >= 100km/h 0.9 1.1 1.4 1.1 0.2 0.3 0.1 0.1 0.2 0.4 1.2 1.3 8.4

Salon de Provence

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 13.7 14.8 16.2 15.5 13.3 14 14.4 13.3 12.6 12.2 14 14 14
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 9.5 9.3 10.8 9.3 6.7 6.8 7.4 6.4 6.4 6.6 9.2 9.6 98
Jours rafales >= 100km/h 0.9 0.9 1.1 1.2 0.2 0.5 0.1 0.1 0.2 0.3 0.8 0.7 7.1

Perpignan

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 17.3 18 19.4 19.4 16.2 16.6 16.6 15.5 14.8 14.8 16.6 16.9 16.9
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 13.5 13 14.9 13.8 9.3 8.9 9.7 8.5 8 9.8 12.8 13.3 135.4
Jours rafales >= 100km/h 1.7 1.5 1.2 1.2 0.4 0.2 0.2 0.1 0.1 0.3 0.9 2 10

Le Perthus

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 13 13.7 14.4 14.4 13 12.6 12.6 11.9 11.5 11.9 13 13 13
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 10.5 9.9 11.2 9.4 6.7 6.1 5.4 4.4 5.4 7.7 10.8
Jours rafales >= 100km/h 0.3 0.3 0.5 0.3 0.1 0.1 0 0 0 0.2 0.2

Carcassone

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 16.9 18 19.1 19.1 17.6 16.9 16.9 15.5 15.1 15.8 16.2 16.6 16.9
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 10.1 10.1 12.7 13.1 9.7 7 7.7 5.9 6.2 8.3 8.7 8.7 108.1
Jours rafales >= 100km/h 0.2 0.3 0.1 0.1 0 0 0 0 0 0 0 0.2 1

Lezignan Corbieres

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 22 23 23.8 23.8 20.5 20.5 20.9 19.1 18 18.4 21.6 20.9 20.9
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 14.6 14.4 16.4 15.5 11.1 12.1 13.2 10.8 9.6 10.7
Jours rafales >= 100km/h 0.8 0.8 0.6 0.5 0.4 0 0.1 0.1 0.1 0.2

Narbonne

Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Vent moyen (km/h) 20.5 21.6 22 22.7 19.4 20.2 20.5 19.1 18 18.4 21.2 20.5 20.2
Jan Fev Mars Avr Mai Juin Juil Aout Sept Oct Nov Dec Année
Jours rafales >= 58km/h 15.6 17 15.9 11.8 13.1 14.6 12.5 12.6 16.4
Jours rafales >= 100km/h 1.6 0.8 0.8 0.5 0.1 0.2 0.1 0.3 0.8

Soyez le premier à publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.