Blog

Ça pousse dans le Gard !

En marge de la présentation des asiminiers d’Henri, voici quelques photos de son jardin. La Sapote blanche (Casimiroa edulis) est probablement l’une des plus belles réussites d’acclimatation ! La photo ci-dessous est celle d’un Casimiroa en pot, mais Henri en a planté un en pleine terre. Ce specimen n’a pas de fruit cette année, peut-être à cause des températures froides (-5°C alors que l’arbre est sensé résister à -4°C).  En revanche, celui en pot donne quelques fruits qui devraient mûrir en automne :

henri_sapote

 

De nombreux bananiers ont été introduits dans son jardin : ils se plaisent bien. Les tiges sont superbes, et s’élancent à 3-4 mètres de haut. Mais toujours pas de fruits viables au grand regret du jardinier ! Pourtant Henri a mis toutes les chances de son côté avec la variété Orinoco, dont certains fructifient en France métropolitaine (à Cannes).

henri_orinoco

 

Le carissa (Carissa macrocarpa) est également une belle réussite, les fleurs sont magnifiques et les petits fruits étaient encore verts :

henri_carissa

 

Le Babaco (aussi appelé Papaye de montagne, Vasconcellea xheilbornii) a donné de nombreux fruits cette année, la plante mesurant près de 3 mètre est conduite en pot.

henri_babaco

Les goyaviers de Chine à fruits jaunes et ceux à fruits rouges (Psidium cattleianum) constituent également la fierté de ce grand amateur de fruits rares.

henri_goyave

Terminons par une plante emblématique du littoral abrité de la Côte d’Azur et qui se développe à merveille chez Henri : le bougainvillier !

henri_bouguinvillier

Soyez le premier à publier un commentaire.