Blog

Le jardin botanique de Malaga, La Concepción

Ce jardin borde un brouillant axe autoroutier. Mis à part ce défaut, j’ai passé une belle journée dans ses nombreuses allées et sur la route forestière. Il dispose d’une collection variée d’arbres adultes. Une part belle est donnée à l’acclimatation d’espèces exotiques : moracées, bombacées…
En ce qui concerne les fruitiers comestibles, on notera les palmiers dattiers dont certains étaient à maturité au moment de la visite. Des dattes tapissent le sol et nourrissent les oiseaux et les rongeurs. La dégustation de ces dattes permet d’affirmer que des dattiers peuvent fructifier parfaitement en Europe ! Mais il faut reconnaître que le climat de Malaga est exceptionnel. A l’aéroport de Malaga, pourtant dans une vallée relativement peu protégée les gels sont quasi inexistants ( -3.8°C est la température extrême).

malaga_dates_2
Les goyaviers fructifient également sans difficulté. Il s’agit de grosses goyaves (Psidium guajava) à chair jaune pale. Je me suis permis de gouter un fruit mûr : un régal !

malaga_goyave_1
Du coup, je n’étais même pas étonné de voir des bananiers Cavendish murir ! Notez qu’un sujet nain (de ma taille soit environ 1,75 m. ) portait un régime bien fournit. Par chance, une banane (écrasée) était à terre et permettait de confirmer une excellente saveur. Je permets d’insister sur le fait que la variété Cavendish est réputée très frileuse et ne fructifie que sous les zones USDA 11.

malaga_banane_1
J’ai continué ma visite en admirant les somptueux ficus aux racines aériennes, les monstres délicieux…

malga_montre_delicieux_1
Les essences méditerranéennes ne sont pas oubliées pour autant : les caroubiers sont omniprésents, tout comme les grenadiers, micocouliers et oliviers.

malaga_grenade_1

malaga_caroube_1

J’ai dégusté des arbouses délicieuses : c’est tellement bon quand c’est tombé au sol ! Les agrumes sont également bien représentés, Malaga étant naguère une terre renommée pour ses citrons.

malaga_citrus_1

L’acclimatation est à double sens : à Malaga il semblerait qu’il soit plus facile d’y faire pousser des espèces exotiques que des pommes ! Les pommiers, poiriers et pêchers n’avaient pas belle allure ! Tandis que la nèfle germaine semble très bien s’adapter à ces conditions climatiques.

malaga_nefle_1
Au bout d’un moment, j’ai regretté l’absence des fruitiers tropicaux qui font les beaux jours de la Costa del Sol : Chirimoya, Avocatiers, Manguiers, etc. Je pense que les responsables du jardin on pris conscience de ce manque puisque de jeunes arbres ont été plantés. Visiblement peu sensibles aux préceptes de la permaculture, ils sont plantés en plein soleil andalou. Malgré l’arrosage régulier ils semblent bien souffrir. Voici donc ces jeunes arbustes plantés qui feront dans quelques années la fierté du jardin !

Avocatier – variété Hass Nachan

malaga_avocat

Longanier qui produit des longans (un cousin du Litchi) :

malaga_longan

Un arbre à litchi :

malaga_litchi_1

Carambolier :

malaga_carambola_1

Sapotier blanc (Casimiroa edulis)

malaga_sapote_blanco

Sapotier Lucuma (Pouteria lucuma) :

sapot_lucuma

Un goyavier « Limon » (Psidium guajava)

malaga_goyave_limon

Canistel (Pouteria campechiana)

malaga_canistel

Le jaquier pouvant produire des fruits d’une dizaine de kilos (variété Black Gold)

malaga_jackfruit

Papayer :

malaga_papaya

Manguier

malaga_mango

Figuier africain

malaga_ficus

 

Soyez le premier à publier un commentaire.