Blog

Les mandariniers Satsuma : pas si résistant au froid que cela ?

L’observation que je raporte va à l’encontre du consensus habituel. C’est la raison pour laquelle je vais exposer les faits le plus objectivement possible. Le mandarinier (acheté « mandarinier » sans mention particulière) proche de ma maison est quasiment intact, j’ai juste coupé quelques branches exposées. Il porte des fleurs et il n’a pas de retard végétatif.

Un autre mandarinier (également sans nom de variété) a perdu ses feuilles, mais il est couvert de bourgeons bien verts sur les branches.

Un clémentinier est également bien pourvu de bourgeons turgescents. En revanche, les deux satsuma Miagawa ont perdu toutes leurs feuilles et aucun signe de reprise à signaler. RIEN ! C’est assez inquiétant et franchement pas en accord avec la réputation de cette variété à bien encaisser le froid. C’est la raison pour laquelle je relate ces faits.

2 comments were added, add yours.

  1. Pierre Bianchi

    Nous n’avons jamais très froid à Perpignan.(sauf 1956 puis 1985/ 86)
    L’hiver le plus rude en 25 ans est descendu à -7°C et 23 nuits avec gel (souvent -2°C à -3°C).
    Satsuma okitsu et kumquat étaient intacts alors que les branchettes (jusqu’à la taille d’un crayon) avaient partiellement éclaté sur les parties hautes d’oranger Washington Navel et pomelo Oroblanco

    • Benoit Vandangeon

      Le climat de Perpignan est exceptionnel !
      Au sujet de la résistance des agrumes, vos observations rejoignent le consensus.
      Il y a un facteur que j’ai peut être sous-estimé dans mon observation : mes satsuma sont loin des murs (mais un autre mandarinier sans nom dans la même situation , acheté en jardinerie repart en végétation contrairement aux satsuma)… C’est étrange ! En tout cas le végétal est sensible à plusieurs facteurs il est difficile de les isoler.