Blog

Engrais verts : le lin

J’ai semé du lin brun (graines achetées en magasin bio) et planté en automne. Les plants font désormais un bon mètre et complètent la parcelle peuplée de fèves et de plantes spontanées (chardons).

Les fèves ont une action intéressante en fixant l’azote atmosphérique et en le restituant au sol lorsqu’elles renouvellent ses racines ou meurt. Mais le système radiculaire est très superficiel.

Les racines du lin sont bien plus profondes (1 m) et décompactent efficacement ma terre argileuse et tassée.

Les chardons ont également de jolies racines 🙂

Voici un profil de mon sol à l’extrémité d’une restanque (mur effondré par les sangliers !). Le profil permet de voir que le sol fertile bien noir a une épaisseur de 10 cm, ensuite c’est assez argileux, pas trop compacté avec de nombreuses racines. Il n’est pas rare de rencontrer des vers de terre.

Soyez le premier à publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.