Blog

Les jeunes cherimoya

Le cherimoya est une plante très capricieuse chez moi : elle passe généralement bien l’hiver, mais au printemps pour un raison inconnue, il s’arrête de croitre puis meurt. Je ne connais pas de plante aussi difficile ! Je n’ai pas encore déterminé la raison de cette issue fatale. Je me demande si ce ne sont pas les conditions froides et humides au printemps qui fait avorter les jeunes bourgeons ? Qu’en pensez-vous, le cherimoya craint-il l’excès d’humidité ?

Sur la photo, deux plans côte à côte (de semis « spontané ») : Asiminier et Cherimoya. J’ai entouré une partie de l’écorce qui semble avoir été endommagée (un ravageur ?).

En tout cas le froid de l’hiver ne semble pas être le facteur le plus limitant, une autre donnée que je n’ai pas su identifier joue un rôle prédominant. Si vous avez une idée, une piste, merci de m’en faire part…

Soyez le premier à publier un commentaire.