Blog

Pêches à cuire !

Il y a trois ans, j’avais trouvé à la bourse aux greffons d’Alès un pêcher dénommé « pêche à cuire ». Comme je mange cru, j’étais un peu dérouté, et malgré tout je l’ai greffé sur un amandier sauvage. Il produit ses premiers fruits. Les fruits tombés au sol sont excellents ! En revanche les fruits cueilli sur l’arbre restent amers. Cela me rappelle ce que préconisait un ancien du village où j’ai grandit (« le père Duré ») c’est à dire de ne manger les pêches de vigne qu’une fois tombées !

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. David Jolly

    Bonjour, les pêches de vigne peuvent être cueillies sur l’arbre et finir de mûrir à la maison. En les mettant au frigo, on peut également étaler leur consommation. Depuis les noyaux, la reproduction est fidèle, de ce que j’ai réalisé.