Blog

Adieu petit jardin en centre-ville !

Il y a huit ans, je prenais procession de ce petit jardinet à deux pas des arènes de Nîmes. Rapidement, j’ai planté deux avocatiers Bacon greffés achetés en Andalousie. Puis, j’ai mis des cherimoya, sapote et dernièrement un bananier fruitier Da Jiao. Ce jardin offre des conditions formidables : une terre très riche capable de retenir l’eau même en plein été, des températures hivernales très agréables et peu de gel excepté en février 2018 où j’ai mesuré -6.7°C.

Voici une petite vidéo d’adieu, faite le 15 Août 2021 :

7 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. ppmiscs

    Benoît, jolie petite vidéo un rien tristounette, comme empreinte d’une nostalgie anticipée… ceux qui te connaissent un peu et qui connaissent le jardin de ton mazet savent que tu sauras semer ailleurs avec autant de passion.
    Une fenêtre se ferme, d’autres s’ouvrent. Qui sait combien de personnes seront encore touchées par ce jardinet ? Qui sait si, à l’ombre de ces beaux arbres naîtront de nouvelles passions ?
    Tu es un passeur passionné passionnant.
    Bien à toi, p.

    • Benoit Vandangeon

      Merci pour ton message !
      « tu sauras semer ailleurs avec autant de passion » avec autant de passion probablement, mais avec autant de succès cela est moins sûr. Ce jardinet m’a rappelé le petit terrain que j’avais proche du Tarn. Tout y poussait sans effort ! Nîmes a été fondée sur une terre marécageuse. Et dans la cuvette nîmoise, l’eau n’est pas un problème même en plein été.
      Le jardin que j’avais dans le Tarn, était à mon départ très productif. Des centaines de kilos de fruits pour 500 m², les nouveaux propriétaires ont tout rasé ! J’ai l’impression que les gens mangent peu de fruits. Pour Nîmes, je jetterai de temps en temps un coup d’œil pour voir l’évolution. En particulier après des épisodes de froid.
      Et le développement du régime de bananes m’intrigue un peu !
      Bien amicalement

  2. Tien MA

    Oui, ppmiscs a bien écrit. Il a une belle … plume, n’est-ce pas ?

     » …avec autant de passion probablement, mais avec autant de succès cela est moins sûr.  »
    En effet, les deux avocatiers Bacon et le bananier fruitier Da Jiao sont super.
    Il serait assez difficile d’obtenir le même résultat ailleurs en France et surtout à Bruxelles en Belgique à cause du froid en hiver.

    Bien amicalement

    • Benoit Vandangeon

      Merci, je pense qu’à Bruxelles le casimiroa pringlei et l’avocatier pourraient se tenter ? Avec l’avocatier des Pays-Bas tout les espoirs sont permis !
      Tandis que le casimiroa pringlei a très bien résisté à la vague de froid du Texas cet hiver…
      La plus grande difficulté est peut être de trouver ces graines très rares ?
      A propos de l’avocatier des Pays-Bas :
      http://acclimatons.com/avocatiers-meritants/

  3. Alexandre

    Bonjour benoit ,je viens de voir la vidéo avec plaisir mais aussi beaucoup de tristesse , tellement de réussite en peu de temps faudrait il voir sur Nîmes des gens qui ont réussi en peu de temps ces petits résultats incroyables ils ne doivent pas être bien nombreux ,c’est grâce à des gens comme vous que les passions renaissent ,j’ai quelques petit projets qui sont entrain de germer j’espère avoir le plaisir de vous recevoir un de de ces jours .

  4. Maxime Hodebourg.

    Bonjour et bravo à toi pour ces belles réussites dans un Paradis, à présent un autre Paradis est en construction. Merci pour tout ce que tu nous fais découvrir et le partage de ton expérience précieuse.

  5. Paul Miller

    Bananier en pleine terre à Nîmes, bravo!

    Magnifique jardinet.