Blog

Greffer sur Aubépine

Dans la garrigue nîmoise, l’Aubépine est un peu comme le poirier à feuille d’amande (pyrus amygdaliformis). C’est un arbre sauvage qui supporte la greffe du poirier. Il s’accommode des terrains calcaires.

Un arbre s’est invité dans le jardin et je suis allé récolter quelques fruits blets pour les stratifier cet hiver.

Je pense que l’on peut greffer dessus du poirier, néflier germain… Mais peut-on (avec un intermédiaire) avoir du pommier ?

En savoir plus sur la greffe de poirier sur Aubépine :

Si vous voulez tester vos connaissance sur les portes greffes sauvages que l’on trouve dans la campagne en hiver :

2 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. H. Maxime.

    Bonjour, très belle arbre, j’ai un cultivar rose à fleurs doubles et un sauvage qui a poussé tout seule dans le jardin.

    C’est bon à savoir qu’il est possible de greffer dessus. Merci.

  2. Lepanneur

    Pourquoi en semer et attendre qu’ils grandissent alors qu’il y en a plein les bords de route à arracher avant que l’epareuse ne les massacre ?

    Pour mettre du pommier, il faut tenter des intermédiaires connus ou pas (néflier communis/japonica/germanica, crataegus azarolus/pinnatifida/crus-galli, tous les sorbiers, le cormier..).
    J’en oublie sûrement mais voilà l’idée.
    Et les affinités peuvent être différentes selon les cultivars !

    Sur le forum greffer.net, il y avait un membre qui avait commencé des essais similaires. S’il me lit, ce serait d’une grande aide qu’il se manifeste !