Blog

Le Mazet, 10 ans déjà !

C’est le 18 mai 2012 que j’ai pris possession des lieux ! Les vieux pins n’ont pas bougé, mais j’ai introduit des essences fruitières et en particulier tropicales. Mon objectif n’a pas changé : transformer une garrigue inhospitalière en un verger productif ! J’avais déjà fait cette transformation dans un jardin au bord du Tarn et je me doutais pas que la tâche allait être si difficile dans cet écosystème aride. Dans un premier temps, j’ai remarqué qu’il ne servait à rien de planter des arbres tant que les sangliers les déterraient. J’ai donc construit un long mur de pierre sèche pour délimiter mon jardin et cela ne fait qu’une petite poignée d’année que je peux sereinement planter.

Pour fêter ces dix ans, jamais mon jardin n’a été si prometteur : le Casimiroa edulis est somptueux, tout comme l’avocatier et les agrumes. Chaque jour, j’admire cette diversité qui rempli autant les yeux que l’estomac !

Il y a dix ans…

2 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Alexandre

    Ton initiative m’a redonné l’ envie que j’avais perdu depuis des années à l’époque avec les palmiers puis les agrumes …… !!Ton travail commence à donner des résultats positifs et ce n’est que le début ,un travail admirable tu as fais c’est incroyable cette volonté de construction entre autre et cette générosité ,content de te connaître en vrai aussi ,internet n’a pas que des points négatifs il permet aussi de pouvoir évoluer avec des gens que je n’aurais jamais pu connaître dans la vie de tous les jours .

    • Benoit Vandangeon

      Merci Alexandre pour ton message, je le relirai les jours où j’aurai pas le moral 🙂
      Je suis très heureux que les gens passionnés par les plantes puissent se rencontrer et échanger, grâce à ce site ou tout autre initiative d’ailleurs !
      Je pense que nous sommes plein de projets.
      D’accord nous essuyions pas mal d’échecs ; mais lorsque je pense à ton avocatier de tous les records je me dis que ça vaut la peine.