Blog

Sécheresse à Nîmes

Avec 25.4 mm de précipitation, la sécheresse du mois d’août 2021 n’a pas été dramatique. Mais le fort ensoleillement (350.8 h contre 301.6 h en moyenne) accompagné d’un fort mistral ont été pénibles pour les plantes. A cela, on peut ajouter une situation de manque de pluie depuis plus de deux ans : 1000 mm sur les deux dernières années contre 1500 mm en moyenne sur deux ans. Ce déficit chronique de précipitations a inspiré un article à Midi Libre :
https://www.midilibre.fr

Les températures 31.4 °C (moyennes des Tmax), 18.4 °C (moyennes des Tmin) sont dans la moyenne (30.5°C et 18.4°C). C’est dans le Var où les températures Tmax ont été les plus chaudes (Le Luc), j’exclus de mon analyse les stations amateurs ou les stations StatIt de moindre importance. Les stations de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées Orientales sont traditionnellement moins chaudes sur les mois d’été. Si on ajoute le plus faible ensoleillement, on comprend pourquoi les plantes souffrent moins dans ces départements. Par exemple, le nombre de jours de fortes chaleurs (Tmax >= 30°C en août 2021) est de 19 à Nîmes contre 13 à Perpignan.

Dans le jardin, j’ai eu pas mal de casse : un cerisier, deux plaqueminiers, mêmes quelques jeunes arbousiers n’ont pas survécu.

6 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Alexandre

    Bonjour !ici les amandiers par exemple ne vont pas tarder à perdre la vie le chêne vert le ciste mais aussi l’aubépine en est au même stade ,les mimosas …..le sol est tellement sec que la moindre étincelle pourrait tout enflammer en quelques secondes .Pas d’orages réguliers au mois d’août depuis un bon moment (30 ans au moins )quelques petites pluies en juillet accompagné d’une tramontane féroce .Novembre(le mois le plus pluvieux en zone médi) ne donne plus que quelques petites pluies depuis plusieurs années tout cela fait souffrir la nature qui s’adapte avec difficulté à ces changements qui s’accentuent .

    • Benoit Vandangeon

      Bonjour Alexandre,
      Tu as parfaitement raison : la station de Bézier/cap d’Agde est très sèche, le littoral méditerranéen (bordure de mer) est très sec avec des précipitations avoisinant les 500 mm (sachant que la station la plus sèche de France est Marignane avec 515 mm). Du coup, contrairement à Nîmes vous bénéficiez moins des précipitations automnales. Pour les arbres l’addition est dure à avaler… J’espère que nous aurons prochainement des averses, histoire d’arroser naturellement le jardin et de pouvoir un peu bouger !!!
      Amicalement

    • Benoit Vandangeon

      J’ai pensé à toi aujourd’hui, la dépression a commencé à Sète et tu n’as pas dû avoir de pluie. Montpellier a été mitraillé (+ de 100 mm en deux heures environ), ici un peu plus de 10 mm. Ces pluies d’été sont vraiment très localisées.

    • Alexandre

      Bonsoir benoit ,absolument bonne déduction il est tombé quatre gouttes ici (du pipi de chat comme nous disons ),le tonnerre et la pluie étaient plus loin vers Sète et Gignac .Montpellier aurait subit des inondations il y pleut plus que chez nous avec plus de 700 mm par an cela est confirmé une fois de plus .

    • Benoit Vandangeon

      Merci pour l’info !
      J’ai lu avec intérêt les bilans Météo de Uccle.
      Ça doit être bien vert par chez vous !