Blog

Les dattiers de Saint-Cyr-sur-Mer et Marseille

Merci à Lepanneur pour ses photos de palmiers dattiers à Saint-Cyr-sur-Mer (Var).

« Les variétés à fruits jaunes et verts sont majoritaires mais j’en ai repéré un à fruits rouges à Marseille » :

A Marseille :

6 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Lepanneur

      Non, car en rentrant l’adresse dans le GPS je ne trouvais pas le lieu. Je ne pense pas que ce dattier ait quelque chose de plus que les autres, si ce n’est sa célébrité

    • Benoit Vandangeon

      Désolé pour les instructions peu fournies du site fous de palmier. J’ai tendance à penser que ce palmier compte tenu de la description est particulier : « Saint-Cyr sur mer (Var) un palmier qui produit des dattes en abondance, de bonne taille (entre 4 et 5 cm) et parfaitement comestibles, sucrées et moelleuse. ».
      Or les régimes méditerranéen que l’on a trouvé étaient loin d’une maturité satisfaisante ?

    • Bibi

      Le palmier dans des conditions où il est seul, peut il donner des noyaux plutôt fidèle de semis ?
      Il serait intéressant de pouvoir le multiplier d’une façon ou d’une autre… Ne peut on pas prélever un bout de racine pour la forcer à bourgeonner sinon ?

    • Benoit Vandangeon

      Dans ce post, je parle de la reproduction in vitro :
      http://acclimatons.com/forum/viewtopic.php?t=69&p=297#p297

      Sinon pour la fécondation des dattiers il faut des palmiers mal (dattier ou canariensis). Donc en théorie, aucun noyau ne donnera naissance à une plante strictement identique à celui qui a donné le fruit.

  1. Arnaud

    Bonjour,

    Je me souviens effectivement en 2010 d’une discussion passionnante qui était parue sur le forum des fousdepalmiers.
    Le post tournait autour d’une variété +/- avérée de phoenix, le phoenix melanocarpa, qui produisait des dattes mûres noires chaque année. C’était le graal des dattiers, la variété qui pouvait permettre à la Riviera de rivaliser avec Elche.
    http://www.gravures-anciennes.fr/botanique/1081-phoenix-melanocarpa-a-la-villa-henry-de-cessole.html
    Comme les jardins de la villa d’Henry de Cessole n’existent plus, les fous avaient mené une enquête et effectivement, à Saint-Cyr-sur-Mer, on trouve des dattiers étranges qui produisent des dattes mûres chaque année.
    A l’époque, celui-ci avait particulièrement retenu l’attention : https://www.google.com/maps/@43.1643909,5.6957727,3a,75y,100.12h,105.78t/data=!3m6!1e1!3m4!1sJ9hGcZhOc86L9U_9xKZxsQ!2e0!7i16384!8i8192
    En 2011, j’avais été récupérer des graines mais la germination et moi….
    (j’avais pris en photo ce palmier, je regarderai dans mon disque dur s’il correspond à ma capture d’écran google car je n’ai retrouvé l’adresse qu’à partir de mes souvenirs).
    Outre les phoenix dactylifera qui restent quand même frileux, les dattes de butia pourraient être peut-être une piste à explorer. Au Brésil, on en fait une petite liqueur, je ne vous raconte pas…

    Arnaud