Blog

Bilan année 2021

Il est temps de dresser un bilan de l’année passée au jardin du Mazet…
– des quantités importantes de figues d’aout (marseillaise),
– environ 100 p de Kaki sur un seul plaqueminier (non astringent),
– beaucoup de pommes Blanche d’Espagne (malheureusement, cette variété est particulièrement insipide, contrairement à ce qu’affirme le pépiniériste), quelques reinettes fabuleuses !


– 5 p avocats Criollo (contre 1 seul l’année d’avant),
– quelques mandarines (2 ou 3 kg),
– quelques goyaves fraises rouges,
– pas mal de pêches de petit calibre (greffées sur les amandiers sauvages du jardin),
– pal mal de cerises Picota,
– récolte d’olives non véreuses convenable,
– des arbouses en pagaille,


– quelques feijoa (les premiers),
– peu d’amande,
– une dizaine d’abricots,
– une demi-douzaine de figue de barbarie,


– pas de tamarillo, jujube, orange,
Au niveau des légumes :
– tomate, salade, choux, fève, radis, navet, concombres…
– des légumes sauvages : plantain, oseille, roquette, ail à trois angle…

La récolte de cette année ne suffit bien sûr pas encore à combler mes besoins. Toutefois, je note qu’au mois d’août, je me rends de moins en moins au marché ! Je constate également une chose pour laquelle on m’avait prévenu : rien ne sert à planter des dizaines d’arbres s’ils manquent d’eau. Mieux vaut en avoir qu’un seul mais bien arrosé. C’est probablement le cas du plaqueminier : sur une dizaine de plants, un seul donne abondamment, les autres ne produisent rien du tout car ils souffrent tout l’été.

Je sens également que certaines plantes vont prochainement produire de manière satisfaisante : feijoa, jujube, goyavier fraise… D’autre part, si l’hiver et le printemps ne sont pas froids je devrais enfin gouter les sapote blanches cette année !

Je dois également m’efforcer à augmenter la production de pomme, de pêche, d’abricot et d’agrume. Cette année 2022, je suis en retard dans mes travaux et je n’aurai pas encore construit ma réserve d’eau. Donc je vais passer encore une année à conserver les plantes coute que coute en trimbalant mes arrosoirs le long des pentes de ma garrigue !

5 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. ppmiscs

    Bonjour Benoit,
    les pommes ‘Blanche d’Espagne’ sont sans doute des pommes de garde. As-tu essayé de les conserver longtemps avant de les consommer ?
    Il semble que certaines variétés s’améliorent sur le plan gustatif en étant ‘affinées’ pendant quelques semaines voire quelques mois. Sur plusieurs sites de pomologie, elle est renseignée comme une pomme de garde. Ça vaut peut-être le coup d’essayer. Si l’arbre est jeune, il se peut aussi que le goût s’améliore avec le vieillissement de l’arbre. J’ai entendu cela plusieurs fois sans avoir pu le vérifier personnellement. Fait ou croyance ? Les prochaines fructifications répondront peut-être à la question.
    Bien à toi,
    p.

    • Benoit Vandangeon

      Dans cette vidéo, le pépinièriste explique sa démarche centrée sur le goût des fruits :
      https://youtu.be/kfWxOY1e0N4
      (15:00)
      Je peux admettre que la saveur soit subjectif, et donc tout ce que je peux dire sur cette variété est tout à fait relatif. D’autre part, pour une variété de garde, elle pourri rapidement.
      Mais il est vrai que question pomme, j’ai pris de mauvaises habitudes car je suis pour ainsi dire né dans un verger de pommes !

  2. Tikilou

    Salut Benoît !

    Concernant les pommes, je te dirais bien de t’orienter vers deux variétés en particulier

    En pomme d’été : Pixie Crunch, disponible à la pépinière Escande, qu’on commence à trouver en magasin bio (mais qui deviennent dégueulasses quand on les conserve des mois dans un réfrigérateur comme les magasins, il faut les manger fraîches, pas plus d’un mois de conservation !), son goût est exceptionnel, elle est croquante, parfumée, sucrée avec la bonne conjugaison d’acidité. Elle ne craint pas les maladies communes du pommier ni le carpocapse.

    En pomme d’hiver/garde : la « Chantecler », une superbe pomme de garde issue de la reine des reinettes et golden délicious, Plus on la conserve dans le temps, plus elle prend en saveurs et sucres. Elle perd certes en croquant, mais gagne des saveurs exceptionnelles. On la trouve aussi en magasin bio parfois.

    • Benoit Vandangeon

      Merci pour tes conseils. Attention toutefois, la chanteler est un croisement avec la Clochard et non pas la reine des reinettes.
      Mon âme d’angevin est sensible à ce genre de détail ! D’ailleurs mieux vaut préfèrer la Clochard (appelée aussi reinette de partenay) à ce croisement, à mon humble avis !

  3. Tien MA

    Bonjour,

    1)Pink Lady, Royal Gala :
    Aux supermarchés, les pommes Pink Lady et Royal Gala donnent souvent de bon gout (doux et un peu sucré). Je me demande si l’on peut planter ces deux variétés de pomme ?

    2)Red Love :
    En 2015, j’ai vu à la pépinière Ferme Nos Pilifs plusieurs variétés de pomme Red Love (pomme à chair rouge) : Calypso, Era, Odysso, Circe, … Depuis lors Ferme Nos Pilifs n’en vend plus. C’est dommage.

    http://www.redlove-apple.be/Redlove_FR/index.php