Blog

5 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. olivier13410

    ah çà serait formidable si tu avais des fruits murs avant l’hiver. est-ce-que ce cherimoya à subit les basses températures de cette hiver (-5 degrés) ou est-ce-qu’il était à l’abri ?

    • Benoit Vandangeon

      Je n’ai pas de thermomètre contre le Mazet. Il a du faire -1°C (ou un peu moins), la plus haute branche a grillé. Cela m’inquiète pour le long terme… Je me demande si la résistance annoncée (-4°C), ne correspond pas à une defoliation totale et pas mal de branches grillées…
      On verra bien, c’est son deuxième hiver en pleine terre !
      En ce qui te concerne, as tu avancé sur ton projet de Cherimoya sous serre ?

  2. olivier13410

    bonjour Benoit,

    pour l’instant j’ai mis mon projet entre parenthèses car je pensais faire une serre non chauffée, mais dans mon secteur çà peut certains hiver descendre à -4/-5 degrés dans ce type de serre.

    • Benoit Vandangeon

      Je suppose que tu connais déjà, mais une serre un peu enterrée (sans aller jusqu’au Walipini), pourrait suffire ? Ou bien une serre qui contient quelques container d’eau ?
      Pour moi, le cherimoya, en dehors de la côte d’Azur et Banyuls sur mer (ou il y a des vieux sujets qui fructifient), c’est très compliqué. Pour nous il faut jongler avec des murs, des serres, une source de chaleur…
      Je me demande s’il faut que je pollinise les fleurs, je ne suis pas encore rendu là…

  3. olivier13410

    oui c’est ce qui m’embête : investir pas mal d’argent dans une serre pour un résultat incertain.