Blog

Maigres récoltes

L’été devrait être synonyme d’abondance. Et bien pas dans mon jardin ! Pourtant j’arrose, pourtant les plantes souffrent un peu moins que les années passées. Mais, voilà : la chaleur bat des records et l’eau n’est pas tombée depuis deux mois.

Les tomates sont très rares… Mais la saveur est au rendez-vous !

Le raisin ne devrait pas tarder :

La pastèque aussi :

Tandis que les amandes, je pense pas que mon colocataire m’en laissera beaucoup !

1 commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Camille (Tikilou)

    Ce qui me surprend de mon côté, c’est la grande résistance des bananiers malgré plus de 40°C…
    J’ai du « Dwarf Orinoco », et « Ice Cream » en pleine terre, aucun d’eux n’a bronché tant qu’il ont de l’eau !
    Seul le « Helen’s* Hybride » semble souffrir de la chaleur, stopper sa croissance et avoir les feuilles qui pendent fortement, sans pour autant avoir des brûlures.
    Quand au « x fruit », lui, il a carrément fait trois rejets et se porte comme un charme, malgré deux accidents dans l’année…

    Surprenamment les Goyavier fraise (rouges et jaunes) ne semblent pas non plus souffrir des fortes chaleurs, ni les sorbiers et hybrides « sorbier x aronia ».

    Les hybrides interspécifiques entre la prune et la cerise/pêche/abricots, semblent également avoir une très belle résistance au soleil brûlant, de même que les pêchers (ne craignant pas la cloque) et abricotiers.

    Les baies de mai ne sont pas toutes à la même enseigne, « Straberry Sensation » et « Blue Treasure » vont bien, mais « Boreal Beauty » qui était le plus fourni et beau au printemps, a quasiment complètement cramé.

    Du côté des agrumes, c’est le citrangeremo qui s’en sort le mieux, avec le Yuzu. Les orangers et mandariniers ont des feuilles qui commencent à blanchir…