Blog

Avocatiers dans l’Hérault

Sur la façade maritime de l’Hérault, on peut trouver des avocatiers (à Sète, Montpellier…). Mais dans l’arrière pays, où les températures peuvent être très froides – en 1956 l’hiver avait tué de nombreux oliviers * – je ne m’attendais pas à ce que l’avocatier prospère !

Johan m’a envoyé quelques photos d’avocatiers poussant dans un village du Haut Languedoc. Voici un premier arbre issu de semi. Il est âgé de 7 ans et produit déjà des fleurs.

En voici un autre, vieux de 36 ans (qui a donc subit les vagues de froid du milieu des années 80**). Les fruits on tenu tout l’hiver puisque la photo a été prise en mai 2020 (compte tenu de la forme des fruits il s’agit probablement d’un semis de Fuerte) :

*https://www.etudesheraultaises.fr/publi/dun-gel-lautre-loleiculture-heraultaise-1709-1956-elements-dhistoire/

**En 1985, jour sans dégel à Montpellier : la température maximale est de -4.1°C et -11.9°C pour les minima… Donc dans l’arrière pays les températures ont du être beaucoup plus basses.

8 comments were added, add yours.

Répondre à Paul Houdet Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Paul Houdet

    Superbe, bravo à lui !

  2. Peter

    Il est important de noter que ces arbres sont plantés près de murs en pierre.
    Je pense que le soleil est trop fort chez toi pour l’avocatier (à moins de la planter à l’ombre d’un arbre caduc)

      • Benoit Vandangeon

        En fait, cela n’est pas si rare. Un paysagiste me disait que dans les jardins de ville et cours intérieures on trouvait souvent des avocatiers à Nîmes. Beaucoup ont péri en février 2018. Les particuliers plantent des noyaux d’avocats du commerce. C’est souvent du Hass et il succombe à -4°C.

        • Peter

          Je me demande comment est le bois de cet arbre.
          Mais il n’y a pas de photos sur le net.
          En as tu déjà coupé ou vu Benoît ?

          • Benoit Vandangeon

            Je n’ai jamais coupé d’avocatiers, juste quelques rameaux pour les greffes. En revanche, une fois je suis tombé sur une annonce du boncoin où un particulier vendait sur Menton du bois d’avocatiers pour le chauffage. Blasphème

  3. Adrien

    L’avocatier de 7 ans a ses premiers fruits (une dizaine). Ils sont encore petits (et donc pas complètement formés) mais bien partis pour tenir.

    • Benoit Vandangeon

      J’ai hâte de voir ça ! Actuellement, mes avocats ont la taille d’une prune reine Claude.