Blog

Le topinambour

Les sangliers ont déterré certains topinambours. La longue partie aérienne commençait à se dessécher et les racines ont formé des tubercules qui commencent à intéresser les limaces ! La couleur de la peau est pourpre. Je le consomme cru. Mais je dois avouer que je préfère quand il sont un peu flétris (et élastiques). C’est à ce moment qu’ils sont les plus sucrés. Ils peuvent être meilleurs que la patate douce rose.

Le topinambour – originaire de l’Amérique du Nord est une plante très robuste : les sols pauvres et les températures froides ne lui font pas peur ! Il était populaire pendant le seconde guerre mondiale ; c’est une image qui lui colle à la peau. Aujourd’hui, on fait référence à cette période pour le dénigrer.

2 comments were added, add yours.

  1. FrereTuck

    À part le souci de flatulences, c’est un excellent légume d’automne.
    J’ai fait pousser cette année son cousin, Helianthus Strumosus qui est censé ne pas causer les mêmes effets.

  2. Benoit Vandangeon

    Ça m’intéresse beaucoup ! Comment as tu trouvé ces tubercules ? Au niveau de la culture, est-ce aussi rustique et si peu exigeant que le Topinambour ?
    Lorsque tu auras goûté, peux tu nous décrire la saveur ?