Blog

Photos de Casimiroa edulis

Un de mes sapote blanco est en fleur. Il y a même des petits fruits en formation (2-3 mm). Je partage quelques photos de cet arbre. Le véritable mystère de cette plante est le manque d’intérêt des « acclimateurs » français ! Il n’a fallut que deux ou trois messages négatifs dans des forums pour décourager tout le monde ? C’est fort dommage et pour inverser la tendance c’est difficile. En tout cas, je suis dispo pour échanger des graines (à partir du mois d’août) ou des jeunes plants (j’en ai actuellement)…

5 comments were added, add yours.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. olivier13410

    entre les chérimoyas et les sapotes, c’est un petit exploit que tu es en train de réaliser! je suis très impatient que tu puisses déguster tes premières sapotes et nous en décrire le gout et la date de maturité.

    • Benoit Vandangeon

      Merci ! Je me suis rendu compte du caractère exceptionnel de mes sapotes en visitant le jardin d’Henri ce weekend. Un des sapotes a la parte aérienne détruite à 100%, l’autre plus abrité (par une haie de cyprès et d’autres arbres, a pas mal de dégâts.
      Est-ce que les conditions hivernales d’Henri sont plus sévères ? Difficile à dire, car tous ses agrumes sont intacts… Une autre explication : il a des sapotes greffées à l’origine, elles sont peut être moins rustiques ?
      En tout cas le spectacle était désolant.
      Sur l’ensemble de mes sapotes disposées un peu partout sur mon terrain , pas de casse, à peine les feuilles tendres grillées.
      En revanche, les petits fruits tombent…

  2. benoit g

    Impressionnant la différence peut être le terrain d’henri est il dans un bas fond moins bien exposé que le tien, est ce que ses avocatiers ont bien tenu le coup cet hiver et quel âge avaient ses sapote blanco?

    • Benoit Vandangeon

      Je ne pense pas qu’il faille parler de ses sapotes blanches au passé, car j’ai aperçu une pousse verte qui partait de la souche chez le sujet dont la partie aérienne a gelé.
      J’ai deux hypothèses pour expliquer ce comportement différent.
      1. Les variétés. Est-ce que Henri a des variétés moins rustiques ? Le sujet qui a le mieux résisté est greffé (Suebelle). L’autre qui n’est pas à son premier gel est désormais franc puisqu’il rejette en dessous du point de greffe. Cette hypothèse est toutefois peu crédible car de mon côté je n’ai que des sapotes de semis et de très diverses origines. Il est peu probable que toutes ces variétés de hasard soient plus rustiques ?
      2. J’ai une autre hypothèse, que j’ai tendance à privilégier. Le terrain de Henri est moins drainant que le mien. De nombreuses exotiques redoute le froid associé à l’humidité. Cela peut arriver chez Henri. Les anglais documentent très bien cela. Les agrumes qui peuvent requérir un arrosage hivernale souffrent moins des conditions hivernales humides.

  3. Max

    Bonjour, je serai interressé pour un petit casimora